L’été est bel est bien arrivé ! Et comme d’habitude en cette saison, nos cheveux et plus précisément notre cuir chevelu sont soumis à rude d’épreuve. Pour éviter les dégâts et garder une chevelure en pleine forme, mieux vaut changer certaines de nos habitudes quotidiennes estivales. Voici donc quelques conseils pour un cuir chevelu en bonne santé !

 

cuir chevelu été

 

Définir son type de cuir chevelu.

Tout d’abord il faut savoir que le cuir chevelu diffère selon 3 choses :

  • son exposition aux éléments naturels comme le soleil ou le vent
  • le taux de production de sébum.
  • et le fait qu’il soit affecté par des problèmes de pellicules ou non.

Ensuite il existe 4 types de cuir chevelu :

  • Cuir chevelu gras :

Se traduit par un excès de sébum qui peut rendre les cheveux mous et ternes. Provoqué par une suractivité des glandes sébacées ce phénomène est généralement dû à des dérèglements hormonaux et particulièrement durant la puberté ou au moment de la ménopause. Quant aux cheveux clairs, ils sont plus fins que les cheveux foncés et ont une plus grande tendance à devenir gras.

  • Cuir chevelu sec :

Il a la particularité de paraître plus terne, sans vie, et de se casser plus facilement. A la différence des cheveux sains, les cheveux secs ne peuvent être étirés que de 15% de leur longueur totale avant de casser. Les cheveux sains eux peuvent être étirés de près de 30% et plus encore s’ils sont humides ! Les cheveux deviennent secs par suite d’une déshydratation, la rétention d’eau pouvant représenter entre 4 et 13% du volume total du cheveu. Pour résoudre ce problème un changement de style de vie pourrait être envisageable. Cependant il existe de nombreux produits capables de nourrir le cortex et de rendre la cuticule brillante et lisse.

  • Cuir chevelu normal :

Les cheveux normaux se caractérisent par leur brillance, leur souplesse et leur parfaite santé. Ils sont le résultat d’une vie saine et équilibrée, d’un soin attentif des cheveux et de l’utilisation de produits appropriés.

  • Cuir chevelu mixte :

Est un déséquilibre au niveau de la répartition du sébum entre la racine et les longueurs de cheveux. Concrètement les glandes sébacées produisent une quantité excessive de sébum qui stagne sur votre cuir chevelu et à contrario, les longueurs de cheveux se dessèchent. Donc un cuir chevelu mixte se traduit par des racines grasses et des pointes sèches et crépues qui cassent facilement.

 

Quelles sont les causes d’un dérèglement du cuir chevelu ?

Quelles sont les causes d’un dérèglement du cuir chevelu ?

 

Tout comme l’acné sur le visage notre cuir chevelu détient un parasite responsable des pellicules. Cette micro bactérie se nomme Malassezia Globosa et est naturellement présent sur le cuir chevelu. Elle se nourrit du sébum produit à la surface du cuir chevelu, qui hydrate la peau, et le transforme en acides gras. Ces substances irritantes fragilisent la fonction de barrière de l’épiderme et peut entraîner des inflammations et démangeaisons. En réaction, le cuir chevelu accélère son renouvellement cellulaire ce qui précipite l’apparition de pellicules.

A cela s’ajoute des agressions extérieures qui varient en fonction des saisons et amplifient l’action du micro-organisme, on retrouve :

  • Humidité : exemple la transpiration
  • Température : provoque une irritation du cuir chevelu.
  • ¨Pollution : dans un environnement urbain, une personne est exposée à au moins 6 formes de pollution différentes (cigarette/gaz d’échappement…)
  • Âge : le cheveu devient de plus en plus fin
  • Style de vie : le stress, premier facteur de la fragilisation du cheveux, l’alimentation, ou encore la fumée de la cigarette influence le corps et donc la qualité de notre cuir chevelu.

 

Quels sont les bons gestes à adopter ?

Pas de secret miracle puisqu’un cuir chevelu sain dépend d’une hygiène régulière avec des produits adaptés.

Quels sont les bons gestes à adopter ?

  • Utilisez un shampoing adapté à son cuir chevelu.
  • Déterminez la fréquence de lavage quotidienne avec de l’eau tiède en massant calmement le cuir chevelu.
  • Pour des cheveux gras, malodorant, mieux vaut un lavage fréquent.
  • Privilégiez les produits à base de zinc pyrithione pour lutter contre le développement et l’action de la micro-bactérie à l’origine des pellicules.
  • Évitez le silicone puisque c’est une substance qui étouffe le cuir chevelu et qui va contribuer à l’apparition de pellicules.
  • Évitez aussi d’utiliser un shampoing sec, ou du moins de limiter son utilisation à une fois par semaine car il a des propriétés asséchantes. Idem pour les poudres coiffantes, sauf si on les utilisés sur les longueurs pour retexturer et retravailler la coiffure sans toucher au cuir chevelu.

 

De plus l’alimentation et l’ensemble des éléments extérieurs doivent avoir une attention particulière car ils peuvent aggraver l’action de la micro-bactérie.

  • Privilégiez des aliments contenant des vitamines B6, E et A.
  • Evitez les environnements secs qui irritent le cuir chevelu.
  • Si le corps est fatigué et sous stress, une substance appelée histamine est générée et peut provoquer des démangeaisons. Dormez suffisamment et détendez bien votre corps.